Comment fabriquer un carré potager esthétique et durable ?

Vous aimez les potagers en carré ? Dans cet article, parlons des critères d’un bon carré potager esthétique et durable.

Aujourd’hui, des offres se multiplient sur le carré potager. Du coup, on imagine que vous êtes un peu perdu s’il faut l’acheter ou s’il faut le construire.

A la limite, si vous en trouver un qui répond aux critères que je vais vous donner, alors oui, vous pouvez l’acheter.

Sinon, si vous voulez jouer de la scie, vous pouvez trouver un plan détaillé pour le construire sur l’internet.

Vous savez pourquoi les produits Apple ont beaucoup de succès, c’est parce qu’il paraît simple à utiliser. En gros, il y a un bouton vous appuyez dessus et ça marche seulement. Ce que l’on ne voit pas derrière, c’est toute la complexité de la conception. Pour les carrés de potager, c’est pareil. Ça paraît tout simple. En gros, c’est quatre planches. Mais vous allez comprendre que derrière, il y a un minimum de réflexion à avoir. Rassurez-vous, ça ne sera pas du niveau des produits Apple.

Votre carré, c’est un peu la fondation de votre potager. C’est sur ce carré que vous allez reposer tout votre succès de jardinier.

Voyons un peu les critères qui vont faire de votre potager le carré idéal. Ces critères sont au nombre de quatre, dont deux absolument indispensables.

Premier critère indispensable, ça ne fera pas quatre planches.

C’est important que ce carré soit constitué de huit planches, c’est à dire que chaque côté soit formé avec deux planches. Pourquoi ? Pour qu’il soit durable, c’est à dire pour que vous puissiez changer une planche pourrie par le temps sans avoir à tout vider. Il faut aussi que ces planches soient démontables sans fragiliser la structure, donc les carrés dont vous assemblez les planches en les emboîtant les unes au-dessus des autres.

Concernant l’épaisseur des planches. C’est une question de budget. Plus vous êtes riche et plus vous pouvez prendre des planches épaisses et plus votre carré durera longtemps.

Après, concernant le traitement du bois, mais là, c’est une question d’éthique. Utiliser des volumes de charpente qui sont traités pour être en classe 2. Sachez juste que les traitements et les traitements vont de 1 à 5. 5 étant le traitement le plus durable. Choisissez selon votre conscience. Mais sachez qu’une planche mince et sans traitement durera toujours moins longtemps qu’une planche épaisse.

Deuxième critère indispensable vous pouvez exclure tous les carrés avec un petit motif un peu d’écho sur le dessus.

Il faut que le dessus du carré soit droit et lisse. Ce carré allait être la fondation, c’est que l’on va poser des accessoires dessus, ces accessoires vont vous permettre de lutter contre tous les fléaux du potager. Il faut que le dessus du carré soit plat pour que la jonction entre le carré et l’accessoire soit étanche aux indésirables.

Troisième critère à débattre: la protection plastique.

Pour protéger l’intérieur des carrés avec un plastique destiné à la protection des sous bassement.

L’intérêt de cette protection, c’est de créer une lame d’air contre la face interne de la planche. Cette lame d’air va permettre au bois de sécher plus facilement et ainsi prolonger sa durée de vie. L’autre avantage d’installer sur le plastique à l’intérieur, c’est de créer une barrière pour maintenir la terre. Quand vous voulez changer une planche, par exemple. Cependant, le gros problème de ce plastique, c’est qu’il est vendu en rouleau de 20 mètres et qu’il coûte 59 euros. Si vous avez seulement deux carrés, construire, ça fait exploser complètement le budget. Alors il y a deux solutions possibles : soit, si vous n’avez pas le budget, ne mettez rien au risque de rencontrer quelques problèmes le jour où vous allez vouloir changer une planche. Si votre terre est argileuse et il y a peu de chances que la terre ne se tienne pas toutes seules.

En revanche, si votre terre est sableuse, c’est bien possible qu’au moment où vous enlevez la planche, tout se casse la figure.

Le deuxième conseil, c’est de mettre au moins un géotextile. Le problème du géotextile, c’est qu’il va maintenir de l’humidité directement. La face interne de la planche et accélérer sa décomposition. En outre, quand vous changez la planche, la terre sera maintenue par le géotextile. Alors, concernant ce troisième critère, c’est à vous de juger en connaissance de cause.

Le quatrième critère est une petite option à deux francs six sous, mais qui révolutionne un peu la mise en place des carrés.

Quatre petits piquets de bois vissés à l’intérieur et qui dépassent une quinzaine de centimètres 4 piquets vont vous permettre de mettre en place de niveau votre carré très facilement, sans avoir à vous soucier des imperfections du sol. Et dans le cas où vous choisissez une protection plastique, les quatre piliers maintiennent en place ce plastique.

Enfin, vous pouvez maintenant choisir d’acheter votre carré potager ou de construire vos carrés en partant sur de bonnes bases.

En attendant, j’aimerais que vous fassiez une chose. Dites-nous en commentaire ci-dessous la chose qui vous bloque dans votre projet de réaliser un potager esthétique et productif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.